"Les sessions d'amplification ultratoniques ont produit quelques défaillances postséquentielles au niveau cérébral. Leurs retombées nous ont conduit à travers différentes phases psychotiques vécues en quatre moments raccordés les uns à la suite des autres formant un bloc d'épreuves émotives avec leurs actes bien définis. Et puis entracte, arrêt des perceptions paramoléculaires. Réintégration de la pensée autonome. Tentative d'analyse, de compréhension. Et avec prémisses, début d'un autre chapître; retour d'éléments étrangers superposant notre raison nous guidant dans une autre direction, avec son lot subjectif d'impressions sensorielles vers une nouvelle réalité épisodique."



"Vue clignotante en flashs rapides, lumière rythmique, visualisation sur double réalité superposée. Des éclairs dans ma tête, que mes yeux soient ouverts ou fermés des images solides s'imposent, se battent entre elles et martèlent ma raison."



"Le temps glisse, dérape, perd de la vitesse et d'un bond se ratrappe et se dépasse lui-même. Le tout au ralenti. Accélérations, mouvements immobiles, un moteur à engrenage souple se distortionne, change d'aspect."



"Pulsations internes de l'oreille et de l'oeil gauche, une monophonie sur un canal. Tranquillement le tout se stabilise pour une emprise stéréo. Un métronome organique contamine puis guide mon corps en entier sur une rythmique directive. Des couloirs donnant sur ouvertures à espaces bien définis, lieux en escalier, chaque niveau possède son périmètre bien défini."



"Gestes, actions produisant sonorité entraînant alors le mouvement. Bruits organisés en systèmes exponentiels et stoppent. Il y a comme une impression de sécurité à ce stade, la répétion de quelques formes d'exercice en procédures me remémore un certain départ."